11 mois

11mois

Hier, mon Trésor, tu as eu 11 mois. Tu es un grand, un vrai petit homme.

Au cours de ce dernier mois, nous avons vu apparaitre ta deuxième dent. Tu n’as peut être pas beaucoup de dents pour ton âge, mais ça ne t’empêche pas de continuer la diversification à vitesse grande V. Et, oui, deux dents ça suffit pour manger comme un grand alors à toi, les petits morceaux et, les grands: pain, biscotte, gâteau, pomme, poire, banane.. tout cela , c’est bien mieux en morceaux, et encore meilleur avec les doigts!

Pour le reste non plus, tu n’es pas en retard, tu as géré l’intégration à la crèche comme un grand, mon petit homme. Tu t’es intégré en un rien de temps, tu t’es fait pleins de petits copains, mon petit charmeur hyper sociable, tu t’es fait pleins de nouveaux copains, je peux même le constater quand je t’emmène à la crèche et que ton petit copain attend de l’autre coté de la barrière que je te mette tes chaussons en te tendant une petite voiture.

A la maison aussi, tes progrès sont fulgurants, tu es de plus en plus à l’aise debout et reste même quelques secondes debout sans appui, mais tu ne te sens pas encore prêt à t’élancer tout seul sur tes deux jambes. Mais ne t’inquiète pas tu as bien le temps pour ça. D’autant plus qu’à quatre pattes ou tenus par les mains, tu détales comme un petit bolide. Tu racontes de plus en plus, tu as même dit ton premier mot. Et oui, tu m’as fait le bonheur de me réveiller la semaine dernière au son de « mama  maman ». Ce fut le plus beau réveil de ma vie, et crois moi, je ne pensais pas dire un jour, que mon plus beau réveil avait eu lieu à 6h30!  De plus, tu babilles de plus en plus, et tu sais te faire comprendre pour les choses importantes.

On voit aussi que tu as grandi lorsque tu joues, tu es de plus en plus attentif à ce que tu fais et tu te concentres jusqu’à ce que tu arrives à tes fins. Après, il est vrai que nous, adultes, ne comprenons pas toujours tes passions dans la vie et notamment celle pour les vieilles chaussures de ton père, mais c’est ainsi.

Dans ce paysage idyllique, il y a quand même quelques petites ombres, comme ta passion pour les bêtises, ton attirance pour les prises électriques et les toilettes, ou les colères que tu fais quand on te dit « non » et qu’on ne te laisse pas faire ce que tu as décidé!

Mais tout ça est vite oublié, ça l’était déjà  avant. Mais maintenant, mon coeur, tu as une arme fatale, tu me fais des « bisous », tu me manges le visage et me donne ta sucette, lors de notre séance de lecture, câlins, le soir.

Tu es ce qu’il y a de plus beau au monde, ma joie de vivre, je t’aime mon Trésor, mon petit coeur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s