Mon petit bébé nageur

equipement-bebe-nageur2Comme tu as pu le constater, si tu as lu mon article sur mes petits plaisirs de maman, Trésor mon coeur adore l’eau, que ce soit dans sa baignoire ou même la mer… Il était donc tout à fait logique que nous testions les bébés nageurs. En plus, il faut avouer que nous habitons une région qui n’est pas très « baby friendly », alors  pour trouver des activités adaptées aux bébés, il faut se lever tôt! En résumé, dans un rayon de 20 Km autours de chez nous, nous avions le choix entre bébé nageur et éveil musical. Et oui, il s’agissait bien d’un choix, car cumuler les deux est tout simplement impossible, les deux activités ont lieu en même temps.

Donc pour nous, le choix était évident, nous nous sommes donc rendu samedi à notre séance découverte. Nous arrivons à la piscine, il y a quelques mamans solo, mais principalement des couples qui accompagnent leur chère progéniture à ce premier cours de l’année. Tu te dis surement qu’une telle considération sociologique n’a aucun intérêt et bien détrompe-toi, il s’agit là d’un aspect pratique fondamental! En effet,  lorsque tu vas à la piscine seul, c’est assez simple, tu vas dans la petite cabine prévue à cet effet, tu te mets en maillot, déposes tes petites affaires dans un casier et direction les bassins. Mais quand tu veux faire la même chose seul avec un bébé dans cet environnement qui est devenu tout à coup très hostile et bien ce n’est plus la même chose. Alors oui, la piscine est bien équipée de cabines familiales et handicapés, mais laisse moi te dire, que quand tu as une vingtaine de famille qui débarquent pour les bébé nageur et le groupe handisport qui finit sa séance en même temps, tu vas pas bien loin avec quatre pauvres cabines! D’ailleurs, nous n’en avons pas vu la couleur.

Donc l’expédition commence, ayant un minimum anticipé ce genre de galère, nous nous étions tous équipés de nos maillots avant de partir, donc une fois dans les vestiaires, je me suis installée sur un banc avec Trésor mon coeur que j’ai déshabillé, pendant que Papa Liste se déshabille dans une cabine et dépose ses affaires dans un casier. Et là, on échange, Papa Liste récupère le Petit Trésor bien emmitouflé dans sa serviette de bain, et part en direction des bassins et surtout des douches, le temps que je me déshabille également et range nos affaires dans un casier.

Nous voilà tous à la piscine, nous nous installons dans la pataugeoire en attendant le début du cours, l’eau est hyper chaude, Trésor mon coeur s’adapte instantanément à ce nouvel environnement, penses-tu pouvoir marcher à quatre pattes dans l’eau,c’est le rêve! En plus, le clown fontaine le captive et il y a plein de copains potentiels avec qui lier connaissance. Et, oui Trésor mon coeur est hyper sociable, et même si ça parait dingue, il a eu une vrai conversation avec deux autres bébé, qui semblaient captivés par ce qu’il racontait et qui répondaient des choses parfaitement à propos  vu la tête de mon petit coeur.

Voilà, tout le monde avait enfin réussi à passer l’épreuve des vestiaires, on nous regroupe donc dans le petit bassin, pour une première entrée en matière, l’activité est encadrée par une infirmière puéricultrice et un maître nageur sauveteur, il nous explique que le but est d’habituer bébé au contact de l’eau afin qu’il y prenne plaisir, (bon jusque là, ça va visiblement pas être compliqué pour nous) et que l’enfant n’ait pas peur de l’eau afin qu’il puisse acquérir les bons réflexes, pour cela on travaillera sur l’apnée. Là, je t’avoue que je suis bien moins rassurée, parce que faire patauger mon Trésor avec d’autres enfants, no soucis, mais aller le mettre au fond de la piscine, là j’adhère beaucoup moins tout de suite. Et là, Madame l’infirmière continue à nous expliquer que ça risque rien parce que l’eau n’ira jamais dans les poumons puisque le bébé aura le réflexe de permet le « clapet » qui mène à ces poumons. OK, moi je veux bien, mais il y a quand même des bébés qui meurent noyés… Bref, on en est pas là, on verra si on se lance dans l’immersion ou pas plus tard.

Pour l’instant, on se détend et on passe aux travaux pratiques de jour, le but: permettre à bébé de s’acclimater à ce nouvel environnement. Madame l’infirmière nous montre comment utiliser deux « frites » attachées l’une à l’autre pour faire flotter bébé. On essaie Trésor mon coeur aime, mais bon c’est bien beau de flotter mais on va quand même pas faire que ça. Il y a bien trop de chose à tester ici, pour que Trésor mon coeur se contente de ça, on teste différents jouets de bain et là, on teste le toboggan. Mon petit coeur  semble avoir découvert le paradis sur Terre! On monte , on glisse, on recommence avec maman, avec papa, et de nouveau avec maman..jusqu’à la fin de la séance. Et là, le drame absolu, on doit sortir de l’eau, je pense que Trésor mon coeur aurait pu y passer la journée.

Et là, nouveau parcours du combattant pour les parents, toujours quatre cabines et une vingtaine d’enfant, autant te dire qu’on ne sait toujours pas à quoi ressemble ces fameuses cabines. Papa liste part seul et se dépêche pour être opérationnel, c’est à dire habillé et apte à gérer son fils. Moi, je pars avec Trésor mon coeur sous la douche pour le rincer et là je nous trouve vraiment géniaux d’avoir déjà essayé la douche avec Trésor mon coeur à la maison, parce qu’à côté des autres mères  dont les enfants semblaient faire une première découverte pas très agréable de la douche, je t’assure que c’était « finger in the nose » pour nous. Là, j’enroule ma merveille dans sa grande serviette  et retourne au bord du bassin pour l’essuyer, parce que  dans la mini cabine avec le mini banc de 10 cm de large, c’est opération suicide ou plutôt opération infanticide. En plus, des tapis ont été installés pour les bébés sur les larges bancs autours du bassin. Je sèche donc trésor mon coeur et pars rejoindre Papa liste dans les vestiaires, et là il faut encore habiller Trésor mon coeur, aller courage! Je récupère nos affaires dans le casier et on entre tous les trois dans une de ces mini-cabine. Papa Liste tient Trésor mon coeur à bout de bras, le temps que je lui change sa couche, là on prie très très fort, pour que Trésor mon coeur ne choisisse pas ce moment pour nous arroser… Ouf, on y a échappé pour cette fois,  on l’habille en appliquant la même technique. Papa Liste et Trésor mon coeur sortent de la cabine et je peux m’habiller à mon tours, et oui, quasi pas besoin de me sécher parce qu’avec tout ça, je suis déjà sèche! On a donc vaincu une fois encore… On donne une compote à notre petit nageur et on peut rentrer à la maison.

Avec le recul (genre une fois montés dans la voiture), on s’est quand même dit qu’on aurait pu être plus malin et habiller Trésor mon coeur au bord du bassin!  Mais c’est pas grave, on saura comment faire pour la prochaine fois, et peut être même qu’avant la fin de l’année, je serais une maman winneuse  capable de  gérer seule, sans avoir besoin d’un Papa Liste en support ( ça serait bien surtout pour les quelques week-end qu’il va devoir travailler!)

Des conseils pour faire de moi, une maman winneuse plus rapidement?

Une réflexion sur “Mon petit bébé nageur

  1. Pingback: Mes p’tites listes: mes 10 bonheurs de septembre | Maman liste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s