9 mois avec toi

P1070044

Lundi, nous avions rendez-vous chez Dr Pédiatre pour la visite des 9 mois.  Trésor mon coeur se porte comme un charme. Cette visite  un peu particulière m’a fait  encore un peu plus  prendre conscience que nous avions passé un cap.

Evidemment quand je te regarde Mon petit trésor, je vois bien que mon petit bébé n’est plus tout à fait un bébé, mais déjà un petit homme.  Mais tu es et resteras mon bébé d’amour.

On dit habituellement que  le cap des 9 mois est important car un bébé a alors passé autant de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur.  Cependant, toi qui nous a rejoint avec quelques semaines d’avance, tu as déjà passé plus de temps dehors, que tu n’en auras passer en moi.  Cette symbolique a donc peu d’intérêt pour moi.

Ce cap est important car tes progrès s’accélèrent et que tu deviens  un petit homme. Un petit homme qui veut découvrir le monde debout sur tes deux jambes.  Un petit homme  qui gagne chaque jour en autonomie, que ce soit pour te servir seul de ta cuillère  ou t’assoir dans ton  lit  pour attendre notre arrivée lorsque tu n’ as pas envie de faire la sieste.

Cela fait 9 mois que tu égayes ma vie,  9  mois  alors que j’ai l’impression que tu nous as rejoint hier. Parfois, je me demande où sont passé  ces semaines et ces mois avec toi. Depuis toi, le temps s’écoule bien plus rapidement, trop rapidement. Il y a quelques jours ou peut-être quelques semaines, tu  dormais encore régulièrement dans mes bras, que ce soit pour apaiser tes coliques ou lorsque nous faisions une sieste rien que tous les deux. Tu te lovais alors contre moi, et moi, je prenais mon shoot d’amour quotidien, car depuis ton arrivée, tu es ma drogue, et j’ai besoin de ma dose de toi quotidienne. Parfois, je me surprends à être déjà nostalgique de cette époque révolue où tu n’étais qu’un nourrisson.

Aujourd’hui, mon bébé, tu es un grand et notre relation évolue avec toi, et c’est maintenant toi qui en édictes les règles que ce soit lorsque, coquin, tu ne veux pas venir dans mes bras tout de suite mais que tu me regardes avec ce grand sourire qui illumine tes yeux, comme pour me dire: « regarde maman, c’est moi qui décide! » ou lorsque tu me tends les bras dès mon arrivée dans la pièce.

Aujourd’hui tu marches avec un peu d’aide, tu tentes de te mettre debout  seul dans ton  parc, et tu marches à quatre pattes. Tu as aussi une incroyable faculté à déceler toutes les bêtises que tu pourrais faire. Tu as en effet, cette capacité à détecter toutes les prises  et les câbles électriques se trouvant à moins de 100 mètres de toi. Tu nous montre alors toute la détermination dont tu es capable pour tenter de les atteindre. Demain, tes progrès t’amèneront à réaliser  mille nouvelles choses, et moi, comme aujourd’hui, je m’en émerveillerais en trouvant que le temps passe décidément bien trop vite depuis que tu nous as rejoint tout en imaginant toutes ces choses que j’ai hâte de te voir faire.

Aujourd’hui alors que tu n’as que neuf mois, je commence déjà à penser à  ton anniversaire, et la fête que je compte bien t’organiser, je regarde avec envie les vitrines des magasins de jouets en me disant que j’attends avec impatience de pouvoir tester avec toi tel ou tel jouet, mais je passe avec nostalgie dans les rayons de certains magasins de vêtements, et je regarde cette minuscule layette qui serait déjà bien trop petite pour toi.

Cela fait neuf mois, que je découvre avec toi la vie de parent et toutes ses contradictions: je rêve de te garder nourrisson et t’imagine déjà grand, je rêve de rester dans cette relation fusionnelle que nous avons tous les deux et de te voir t’ouvrir aux autres, aller à la découverte du monde…

Même si toi, tu es le bébé le plus parfait de l’univers, je sais qu’il n’en est pas de même pour moi qui ne suis qu’une mère bien imparfaite, mais je te promets que je fais tout mon possible pour être la meilleure mère possible pour toi, pour te protéger et faire que tout aille pour le mieux pour toi. Cela fait neuf mois que je m’entraîne, que j’apprends ce nouveau métier de maman.

Cela fait neuf mois, que je t’aime  tellement fort, enfin ça fait plus de neuf mois car je t’aimais déjà avant même ton arrivée,  neuf mois déjà, neuf mois à peine…. Et cela ne fait que commencer!

2 réflexions sur “9 mois avec toi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s